Honduras

Le Honduras est un pays situé en Amérique centrale, et compte 8 750 000 habitants – 77,3 % de la population vivent dans une grande pauvreté.

Le Honduras détient depuis plusieurs années l’indice le plus élevé d’homicides volontaires notamment du fait de la présence de gangs mafieux « ultra violents » nommés maras. Cet indice serait en baisse en 2013 et 2014. La ville la plus touchée est San Pedro Sula, la deuxième ville du pays, qui détient le taux le plus haut d’homicides au monde.

Le pays est considéré comme l’un des plus dangereux au monde.

Capitale : Tégucigalpa / Langue : Espagnol

Espoir sans Frontières au Honduras

Parrainages individuels Honduras

Les enfants parrainés sont scolarisés dans des écoles à Tégucigalpa et à San Pedro de Sula.

Notre programme de parrainages d’enfants à scolariser a vu le jour au Honduras en 1998. Cette année là, le cyclone MITCH (qui a fait 5 000 morts) s’est engouffré par les portes des villes transformant les rivières indolentes en mers déchainées. C’est au cœur de cette grande catastrophe qu’est né le précieux partenariat avec la congrégation des Soeurs Salésiennes de Don Bosco.

Les fillettes « Mitch » déscolarisées par la paupérisation liée au passage dévastateur de l’ouragan, ont été remises sur un banc d’école pour leur éviter d’intégrer trop vite le monde du travail.

Le pari est réussi. La majorité de ces jeunes filles poursuit aujourd’hui des études supérieures en odontologie, médecine, travailleuse sociale, infirmière, cadre bancaire, informaticienne.
Quelques autres compte tenu de leur niveau d’études et des diplômes obtenus sont aujourd’hui autonomes, ont rejoint le monde du travail et peuvent à leur tour aider financièrement leur famille.

Au fil des années le programme de parrainage individuel s’est développé de façon continue et à ce jour doit encore se renforcer.
Compte tenu des difficultés que connait ce pays, de la précarité dans laquelle vivent la majorité des familles, une aide à la scolarisation des enfants est indispensable pour leur permettre de tendre vers un avenir meilleur.

Il est important de savoir que depuis quelques années, le pays doit faire face à la montée de la violence, impliquant notamment des gangs de mineurs (Maras).

La prise en charge de la nouvelle génération d’enfants à parrainer est permanente et se fait en fonction des dossiers qui nous sont régulièrement confiés. Nous favorisons largement l’entrée en second cycle. Si en effet la scolarité est assez suivie au niveau de l’enseignement primaire, elle l’est beaucoup moins pour l’enseignement secondaire, âge où les enfants peuvent à leur tour soutenir la précaire économie familiale par toutes sortes de menus travaux. 

La motivation des jeunes enfants parrainés est grande et ces jeunes prouvent une grande détermination et une volonté d’apprendre pour échapper à un avenir trop incertain.

Parrainage collectif Honduras

Un nouveau projet de parrainage collectif avec l’école Laura VICUNA à San Pedro de Sula, est en cours d’élaboration. Cette école primaire est située dans une région très pauvre et dans une zone où l’insécurité domine.

Ce parrainage collectif permettra d’aider à financer la scolarité de tous les enfants de l’école