Grand Angle Honduras 2014

Depuis son arrivée au Honduras en novembre 1998, Espoir sans Frontières oriente ses actions sur des programmes de soutien en faveur de l’enfance souffrante et abandonnée. Nous apportons un soutien majeur à la scolarité par le biais de  parraines individuels et collectifs.

Parrainages individuels

Le premier secteur d'intervention se situe dans la capitale Tegucigalpa au niveau de l’enseignement secondaire et universitaire.

S’ajoutent 3 parrainages atypiques pour raison de santé :
- 2 étudiantes malades pour lesquelles un soutien financier est fondamental au suivi des traitements ; 1 étudiante en médecine opérée deux fois à cœur ouvert (double parrainage)
- 1 jeune leucémique sans soutien familial
Et depuis très récemment, nous soutenons une étudiante en odontologie ayant dû arrêter ses études suite au décès du père, puis de la mère, tenue d’élever dorénavant ses 3 jeunes frère et sœurs.
Ces trois parrainages ont été initiés en 1998. Parrains et marraines ont souhaité poursuivre leur engagement au regard des situations critiques.
A ce jour, 5 jeunes attendent un soutien pour pouvoir poursuivre les études entamées au collège, faute de quoi, elles intégreront le monde du travail dès l’âge de 14 ans.

Les deuxième et troisième secteurs se situent dans la deuxième ville du pays, San Pedro Sula, classée par l’ONU en 2013 comme étant la plus violente au monde (plaque tournante de la drogue entre l’Amérique du Sud, les USA, et l’Europe).
Ce deuxième secteur ne sera plus étendu en raison de la dangerosité des suivis de parrainages. Difficile en effet de se rendre sans risque dans ces quartiers où sévit une violence endémique. Les nouvelles sont de ce fait trop rares et pourraient ne pas satisfaire les parrains.

     

 


Parrainage collectif - Foyer Las Flores

En partenariat avec l'association locale Koïnonia, ESF soutient financièrement depuis 14 ans, la prise en charge quotidienne de 24 fillettes entre 2 et 15 ans, victimes de violences familiales extrêmes liées à l’abandon dans la rue.
Le financement provient de la mutualisation de parrainages individuels, auxquels s’ajoute depuis 3 années, la participation de Zeta Lambda Zeta, association d’étudiantes de Nantes, de Bordeaux et d’Amiens qui organisent régulièrement des soirées lucratives.

  

Après une restauration générale des bâtiments d’accueil financée par le Conseil Général du Morbihan, l’accent s’est concentré sur la prise en charge alimentaire, scolaire et psychologique des fillettes.
Des dons exceptionnels de particuliers permettent régulièrement d’augmenter l’aide apportée. Le parrainage collectif a pour valeur de s’engager pour une communauté d’enfants.


Construction de la Maison du Câlin Maria José

Un don d’exception de 71 000 euros, mobilisé sur sélection de dossiers par les actionnaires d’une entreprise suisse avant fermeture, a permis de prendre en charge la totalité de la construction d’une nouvelle Maison du Câlin en faveur d’une soixantaine d’enfants entre 4 et 6 ans. Elle a été inaugurée le 14 juin 2014.
Elle se situe dans un village de 550 familles de réfugiés climatiques, conçu dès 1999 par un consortium d’ONG dont Espoir sans Frontières, qui a financé à l’époque les adductions d’eau potable sur financement du Conseil Général d’Ille et Vilaine.
Voir toutes les photos de la construction à l'inauguration !

 

   
 

Mission Haïti
Enfants parrainés
Agissez
Informations

Petits euros

Participez !
_______________


Les brèves

A consulter
_______________

Mariés solidaires
Offrez un cadeau
_____________________

Lauréat 2017

Stop Hunger
_______________

Lauréat 2016

Fondation EDF
_______________


Réseaux Sociaux
facebook

 Twitter Flickr Youtube

Parrainer un enfant | Faire un don | AdhérerContacter l'association
ESPOIR SANS FRONTIERES - 29, rue du Port - 35 600 REDON - FRANCE - 0033 (0) 2 99 71 28 23 - france@espoirsansfrontieres.org

© Copyright Espoir sans Frontières 2010

Ce site a été généreusement réalisé par Malo Jaffré