Dernières nouvelles de la ville de Cayes que nous soutenons par vos dons

08 décembre 2016

Un grand Bonjour Sylvie,
Finalement on a réparé internet et avec cela j’espère que nous pourrons communiquer plus facilement. Avant tout je voudrais te remercier pour cette attention soutenue que tu as eue envers nous après ce grand désastre qui a laissé le département du Sud dans une situation très dure.
Nous avons repris avec les activités de l’école. Plusieurs enfants ont perdu le toit de leur maisonnette, leur petit jardin et d'autres faibles ressources qu'ils avaient, d'autres  ont perdu leurs livres. Nous les aimons et nous les stimulons pour qu'ils s'accrochent  davantage encore à l’éducation et ils sont très motivés.
Par rapport a l’année dernière l'effectif des classes professionnelles a augmenté de 60 a 125. Nous avons pu obtenir des bourses pour quelques élèves sinon elles auraient abandonné  les cours et nous sommes convaincues que c'est un atout pour aider les jeunes à assurer leur avenir en ayant une profession en main pour se lancer sur le marché du travail.  Nous leur offrons un plat chaud chaque jour . Un plat chaud pour faciliter leur rendement est un impératif, comme dit l'adage "ventre affamé n'a point d'oreille".

Pour encourager les gens vers le reboisement étant donné que c'est le département qui avait une couverture verte très significative, j'ai lancé un projet de pépinieres en arbres fruitiers et en plantes ornementales. Les enfants collaborent bien. Nous avons également souhaité une porcherie juste pour mieux joindre les deux bouts parce que les parents accusent de graves problèmes économiques.
 
Je tiens particulièrement à remercier Espoir sans Frontières pour les dons envoyés qui vont nous aider a couvrir certains coûts de réparations et d'alimentation. Dans le plus bref délai je t'enverrai les justificatifs.
 
Au nom des enfants, des jeunes du centre professionnel, du corps professoral nous vous remercions de tout cœur, remerciements qui s’étendent aux donateurs qui ont répondu à votre appel en faveur de nos familles.
 
Je vous embrasse chaudement,
Rose Monique Jolicoeur

 

                                                                                                            Jeudi 20 octobre 2016

" la nuit le vent à soufflé avec une telle violence, le bruit était infernal. Le lendemain nous avons découvert un spectacle de désolation la végétation avait disparu, les arbres s'étaient écrasés sur les maisons, les toitures métalliques avaient disparu mais nous étions tous en vie.
Je pensais finir ma carrière dans cette belle région du sud et c'est un  nouveau défi qui s'ouvre à moi
j'ai la responsabilité d'une école de kinder de 100 enfants, du premier, deuxième, troisième cycle ainsi que la section professionnelle  (ébénisterie,électricité,informatique,cosmétologie,art culinaire ) ce qui fait plus de 1000 élèves.
A la rentrée beaucoup d'enfants arrivaient le ventre vide j'ai donc mis en place une cantine gratuite pour ces enfants
Nous avons réouvert l'école après un grand nettoyage, les travaux se feront plus tard, tous les enfants n'étaient pas présents mais ils reviennent petit à petit
C'est difficile ça va être long, nous avons un long long travail à faire,  mais on va y arriver et pour tous ces jeunes il nous faut se battre
Nous avons la chance ici nous avons de l'eau, la terre est fertile les plantes vont repartir, d'ailleurs  les premières feuilles réapparaissent,  elles ont envie de vivre alors nous aussi.
Les grosses ONG sont à Jéremie
Nous avons des difficultés de communication nous rechargeons nos téléphones sur les voitures alors c'est faible,c'est pourquoi tu n'as pas reçu les photos nous mettons internet que quelques heures par jour car l'alternateur marche à l'essence ce qui à un coût
l'urgence actuelle est la réparation des câbles électriques et  du château d'eau et bien sûr l'approvisionnement de la nourriture
Merci à vous tous ça me fait chaud au cœur votre générosité "

 

                                                                                                                Lundi 17 octobre 2016

    Un Gros bonjour Sylvie,

"Merci de te faire proche de nous ainsi que toute l'équipe. Ici c'est un autre style de tremblement de terre. C'ETAIT un cadre enchanteur. Beaucoup de parents de nos élèves ont tout perdu, des plantations complètes c'est la désolation. Les fenêtres des Salles de classe sont tombées. Une bonne partie de la clôture de l'école, tout le système électrique a été détruit. Nous sommes bien obligées d'acheter des batteries, nous  avons un système de traitement d"eau qui a reçu des chocs aussi et c'est très important l'eau potable surtout pour lutter centre les épidémies qui s'annoncent déjà. Enfin la cantine devient un impératif pour nous. Merci pour ta grande solidarité c'est  vraiment triste et inquiétant la situation. L'internet ne fonctionne pas. C'est très difficile de scanner des devis pour t'envoyer mais Je te promets de t'envoyer tous les reçus. Merci pour tout. Il faut du courage et la force morale pour accompagner les gens. Gros bisou. 
Rose Monique Jolicoeur"

 

   Information aux familles parrainant nos écoliers

                                                                                                       Redon, le 11 octobre 2016

Chères  marraines, chers parrains,

Comme vous, nous avons été très touchés par la nouvelle catastrophe qui s’est abattue sur Haïti, ce mardi 04 octobre 2016.

Nous avons essayé dès ce jour, de prendre contact avec notre correspondante locale, mais les premiers mails ne nous sont parvenus qu' assez tardivement et restaient succins.

Hier nous avons pu échanger par téléphone avec elle et voici les toutes dernières nouvelles.

À ce jour, tous les enfants que vous parrainez seraient en vie ainsi que leurs familles. Par contre les dégâts matériels sont conséquents. Toutes les constructions précaires sont détruites. La plupart des écoles reconstruites après le séisme de 2010 ont résisté, cela va permettre le rassemblement des enfants au sein de celles-ci dès aujourd’hui. L’équipe éducative va prendre en charge les enfants, les écouter, recenser les traumatismes physiques, psychologiques, matériels et ainsi leur venir en aide dans la mesure de leurs moyens. Les cours reprendront progressivement.

Le foyer des personnes âgées de Jacmel, financé par Espoir sans Frontières a résisté aux vents violents et a permis de  rassembler les personnes isolées et de  les protéger. Aucune victime n’est à déplorer.

Lors de cet échange téléphonique  nous avons demandé  quels étaient leurs besoins urgents :

La nourriture, l’eau, du matériel de reconstruction (tôle, bois, outils etc…)

Pour répondre à cette urgence nous activons sur le site un appel aux dons.

Vous pouvez régler en ligne "je fais un don" en indiquant dans le commentaire « Urgence Haïti »,
ou adresser vos chèques à notre Siège social.

En complément, nous organisons une manifestation locale  le 05 novembre 2016 au profit d’Haïti (cf «  brèves » sur le site).

La mission prévue en février 2017 sera maintenue, sauf circonstances majeures, ce qui nous permettra de contrôler la bonne utilisation des dons et de vous en référer.

En vous remerciant pour votre confiance et votre fidélité

Sylvie Bellayer 

Responsable Haïti    

Mission Haïti
Enfants parrainés
Agissez
Informations

Petits euros

Participez !
_______________


Les brèves

A consulter
_______________

Mariés solidaires
Offrez un cadeau
_____________________

Lauréat 2017

Stop Hunger
_______________

Lauréat 2016

Fondation EDF
_______________


Réseaux Sociaux
facebook

 Twitter Flickr Youtube

Parrainer un enfant | Faire un don | AdhérerContacter l'association
ESPOIR SANS FRONTIERES - 29, rue du Port - 35 600 REDON - FRANCE - 0033 (0) 2 99 71 28 23 - france@espoirsansfrontieres.org

© Copyright Espoir sans Frontières 2010

Ce site a été généreusement réalisé par Malo Jaffré