Avec Olivier

Les défis en faveur des enfants errants

Au Salvador, Je veux manger et être aimé

Une moyenne de quatre-cent enfants errent dans les rues de San Salvador, en situation totale d'abandon ou pour obtenir l'argent nécessaire
à la survie de la famille.

Ils sont les proies idéales des réseaux mafieux en tous genres.

Le programme de soutien  aux enfants errants est situé dans la ville de San Salvador, capitale du Salvador, dans une zone à très haut risque sanitaire et social.

40% de la population du Pays est pauvre. Le déficit pondéral atteint 1 enfant de moins de cinq ans sur dix, et un sur deux à partir de 10 ans.
50 % des enfants travaillent à partir de cinq ans.  64%, d’entre eux le font sans rémunération, dans les établissements  familiaux ou dans la rue, tandis que 20% travaillent comme salariés temporaires.

La majorité des enfants des rues (75%), ont des liens familiaux, mais passent la majeure partie de leur vie en errance, mendiant, vendant des menus produits souvent issus de vols, cirant des chaussures ou nettoyant les voitures. Ils aident ainsi aux dépenses du foyer.

Les 25% restants vivent en permanence dans les rues, souvent en groupe qu'ils forment avec d'autres enfants. Ils sont connus comme étant les « enfants des rues ». Ils dorment dans des bâtiments abandonnés, sous les ponts, dans des halls, dans des parcs publics, dans des marchés et tout autre lieu dans lequel ils peuvent passer la nuit. Ils volent fréquemment et recourent à la prostitution pour survivre. La majorité d'entre eux sont dépendants de drogues qui les affectent physiquement et psychologiquement.

Ces enfants ont besoin d’une prise en charge à minima en ce qui concerne l'alimentation et l'hygiène. Mais les institutions se consacrant à cela sont débordées.
Pour ces raisons, Espoir sans Frontières a souhaité tendre la main à cette jeunesse en errance.

                 En mai 2012, sur fonds propres, Espoir sans Frontières a ouvert "La Maison du Câlin",  avant tout pour pallier à leurs besoins vitaux,   mais aussi pour favoriser,  par des activités ludiques, un dialogue verbal libérateur des souffrances.

Actuellement "La Maison du Câlin" accueille quotidiennement 50 enfants de 7 à 11 ans, pour un coût mensuel de 550 euros.

Un nouveau programme d'ouverture à 50 nouveaux jeunes particulièrement proches des réseaux mafieux (les Maras) est envisagé.

Souhaitons que tous ensemble, par le soutien indéfectible à Olivier, nous puissions porter vers l'avenir cette jeunesse désemparée.

 

Soutenons les foulées d'OLIVIER
pour que des enfants errants
trouvent la douceur d'un Foyer.

Accueil, Affection, Activités
Alimentation, Alphabétisation

Les défis

 

Mission Haïti
Enfants parrainés
Agissez
Informations

Petits euros

Participez !
_______________


Les brèves

A consulter
_______________

Mariés solidaires
Offrez un cadeau
_____________________

Lauréat 2017

Stop Hunger
_______________

Lauréat 2016

Fondation EDF
_______________


Réseaux Sociaux
facebook

 Twitter Flickr Youtube

Parrainer un enfant | Faire un don | AdhérerContacter l'association
ESPOIR SANS FRONTIERES - 29, rue du Port - 35 600 REDON - FRANCE - 0033 (0) 2 99 71 28 23 - france@espoirsansfrontieres.org

© Copyright Espoir sans Frontières 2010

Ce site a été généreusement réalisé par Malo Jaffré